La bourgeoise délurée
et le libertin 

 

Je suis venue sur les sites libertins, pour plusieurs raisons…
Réapprendre à me laisser approcher par les hommes
après une longue « période d’abstinence »…

Qu’il est difficile de se mettre nue devant un homme à 50 ans lorsque
cela fait si longtemps… Lorsque vous vous êtes sentie « vieille et rejetée »
sur les « sites conventionnels »…

Et oui la plupart des messieurs de ma génération veulent des jeunettes…
Et étrangement par saturation du grand nombre de « queutards » croisés sur ces sites,
Sur les sites libertins les hommes sont plus courtois et la plupart ne vous demandent
pas de vous allonger au bout de 3 phrases… voire 3 mots…

J’avais parfois l’impression d’être « une prostituée dans les vitrines d’Amsterdam »…
Surtout le jeudi soir… ces messieurs cherchent leur « occupation du week-end ».
J’en avais assez, je n’ai jamais fait une seule rencontre sur ces sites…

Mais j’avais envie d’étreintes charnelles… de corps à corps…
sans avoir l’impression d’être utilisée pour le seul plaisir de monsieur…
sentir un réel respect de la femme que j’étais…
et si la relation ne devait être que sexuelle autant que le contrat
soit clair dès le départ…

Ma 1ere rencontre a été catastrophique… Je ne l’avais pas accepté par désir…
mais pour de mauvaises raisons…
Il fallait que je me jette à l’eau que je ne reste pas dans le virtuel…

J’avais choisi un homme qui était à la fois sur un site conventionnel et « léger »…
Nous sommes allés au restaurant… et ensuite chez moi… Le désir n’était pas là,
mais je devais passer cette barrière du virtuel…
savoir si j’étais encore à 50 ans capable de plaire à un homme.
Nous avons « baiser »… De mon côté sans grande conviction et sans plaisir…
Lui était content il avait fait sa « petite affaire »…
Nous avons pris un dernier verre et je lui ai fait remarquer que nous ne nous étions
pas embrassé… J’ai pris sa réponse comme une giffle

“je n’embrasse jamais les plans cul”

J’ai pleuré pendant une semaine… je me sentais, blessée… humiliée…

J’avais 2 options… clôturer mon compte et renoncer… ou persévérer…
Je suis tombé de cheval… j’ai décidé de remonter… mais en prenant mon temps…

Je ne me considère pas comme libertine… même si j’ai « un terrain ».
Il est facile d’être libertin lorsqu’on est célibataire, beaucoup moins quand on aime…
Je m’en suis rendu compte à mes dépends… Et j’ai aussi vu des hommes « bugguer »
en voyant leur femme prendre du plaisir dans les bras d’un autre…

J’ai aimé… Un vrai libertin…

Un homme que j’avais accepté de rencontrer seulement pour un déjeuner…

La bourgeoise n’avait pas encore compris que les fiches couples n’étaient pas toujours
des vrais couples… mais parfois juste des partenaires de jeux…

Pour moi il était hors de question et il l’est toujours de rencontrer un homme
qui a quelqu’un dans sa vie, qu’il soit marié, en concubinage ou même simplement
en couple ne vivant pas ensemble…

Je ne voulais pas aller plus loin avec lui, il avait une fiche solo et une fiche couple…
Je l’ai su par “sa complice” qui s’était rendu compte de nos échanges…
J’étais très gênée mais j’avais tout de même envie de partager un verre ou un déjeuner
avec lui… Elle avait échangé avec moi et m’avait demandé de ne pas lui en parler…
Je lui ai demandé de le faire, je voulais être honnête et ne rien lui cacher de mes doutes…

Nous avons déjeuner… nous avions l’impression d’être de vieux amis qui se retrouvent
après s’être perdus de vue… un véritable feeling… nous avons discuté, ri,
ne nous sommes pas ennuyés une seconde… Puis nous nous sommes quittés…
Il était persuadé qu’il n’y aurait plus de rencontres… qu’il ne m’avait pas séduite…

Je continuais à penser à lui… j’avais envie de cet homme… je le désirais…

Quelques semaines plus tard je lui ai proposé de venir prendre l’apéritif chez moi…

J’avais envie de cette rencontre… tout avait été tellement fluide entre nous…
un vrai feeling… une osmose parfaite…

Cette première nuit a été inoubliable… je me suis découverte fontaine…
J’avais très peur de cette sensation… il a su me mettre en confiance…
J’ai osé… osé me laisser aller  “à cette envie d’uriner qui n’en était pas une ”…

Nous nous sommes beaucoup revu… Notre relation a duré dix mois…
Je lui ai demandé de m’accompagner dans mes premiers pas “libertins”… il a accepté…
Il m’a toujours respecté… respecté mes envies… freiné parfois…
Ne m’a jamais demandé d’adopter ses pratiques à l’opposé des miennes…
N’en avait pas envie…

Au cours des mois notre relation a évolué… Nous libertinions très peu ensemble…
nous nous suffisions… Et c’est souvent moi qui le poussais…
C’était une relation entre le libertinage et le monde conventionnel…
Une relation où je ne trouvais pas ma place…

Moi j’avais envie de partage avec lui…
Je voulais lui faire cadeau de mes premières expériences…

Lui avait son libertinage solo qui le satisfaisait… Je le vivais mal…
Je n’avais aucun problème avec certaines de ses rencontres “féminines”…
J’adorais le voir aimer une autre femme… Surtout lorsque j’avais une véritable complicité
avec elle… Il se laissait rarement aller… La plupart du temps il était plus attentif à moi qu’à son propre plaisir.
Mais quand il le faisait j’en étais heureuse… Je le vivais comme une marque de confiance
qu’il me faisait… Je ne sais pas si c’est du candaulisme… cela ne me procurait pas
un plaisir sexuel… mais je ressentais comme une fierté… j’aimais le voir jouir…
Les moments que nous vivions après ces rencontres étaient très forts… magiques…
Un vrai plaisir de se retrouver… de s’aimer… Un plaisir que l’on ne peut connaitre
que lorsqu’il y a plus qu’une “complicité libertine”…

Mais ses autres “rencontres suivies” me faisaient souffrir…
Souvent je les découvrais par hasard… Lui qui ne faisait pas les femmes…
Lui dont j’étais “l’exception”… avait beaucoup d’exceptions… J’ai été naïve… (sourire)

Je découvrais des participations à des soirées libertines qui étaient la cause
de nos RDV annulés… Je découvrais d’autres fiches couples…
Je n’étais pas assez importante pour qu’il ait besoin d’autres complices…
Son libertinage était plus important que moi… Je doutais de moi…
Je n’étais pas capable de lui apporter ce dont il avait besoin…
Je n’arrivais pas non plus à le “tromper”…
A chaque fois que j’échangeais avec un autre homme, je culpabilisais…
Je me posais beaucoup de questions… Peut-on aimer une libertine…
Une femme qui se donnent à d’autres hommes… Une femme infidèle par nature…

Je veux croire que oui…

Après tout un site libertin est un site de rencontres comme un autre…
Nous ne nous étions jamais rien promis… Mais pour moi c’était une évidence…
J’avais toujours été claire… ne jamais me mentir… Le mensonge tue la confiance…
Malheureusement il y a eu beaucoup de mensonges… Et le mensonge de trop…
J’en ai beaucoup souffert… Plus que de la jalousie… je me suis souvent sentie humiliée.

J’ai fait d’autres rencontres depuis…
Je fais plus attention à mes émotions… je me protège…
Je n’étais peut-être pas prête pour avoir une relation suivie avec un “vrai libertin”…
J’ai peur parfois de certaines rencontres… peur de mes émotions…
Peur de cette osmose qui vous entraine vers l’inconnu…
Peur de cette attirance inexplicable que l’on peut ressentir parfois…
Une attirance juste pour une fiche sur une base de données…
Peur de me laisser reprendre au piège.

Mais tout comme la première fois ou je suis tombé de cheval… je remonterai…
Je suis d’un naturel positif…
J’ai aimé… et j’espère aimer encore et en corps…

Je sais que je ne pourrais aimer qu’un libertin…
Je ne serais pas heureuse dans un “ duo traditionnel”
Je sais aussi que je pourrais souffrir encore…
Mais je préfère prendre le risque de souffrir…
que celui de passer à côté d’une très belle rencontre…
Une de celles qui vous transcendent… une de celles qui vous bousculent…

Je ne veux jamais avoir le regret d’avoir eu peur…
le regret de ce qui aurait pu être LA rencontre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :