Ses désirs… ses fantasmes…
sont toujours liés à une rencontre… à un homme…
Et parfois à des situations… le corps peut nous faire découvrir d’étranges sensations
lors “d’heureux accidents”. Au début de son inscription sur les sites de rencontre,
elle avait échangé avec un homme qui lui avait demandé de lui décrire son sexe…
Tout doucement il l’avait amené à s’épiler intégralement.
Elle en avait ressenti une réelle excitation, c’était très troublant…
Elle lui avait laissé ce message sur le site.

“Mon sexe est lisse
J’ai découvert une peau très douce, très fine, de nouvelles sensations…
J’ai beaucoup hésité cet après-midi, puis je me suis lancée…
Au début je tremblais, peur d’avoir mal…
Quelques zones plus sensibles, un peu douloureuses… Puis c’est devenu simple, facile, excitant…
Je l’ai regardé dans une glace, il était humide, j’ai vu cette sécrétion blanche, crémeuse…
J’ai inséré mes doigts, je les ai porté à ma bouche…
Je vous ai imaginé découvrir cette peau…
L’embrasser, la lécher Posséder mon sexe à pleine bouche, lèvres contre lèvres
Votre langue s’activant, me fouillant… Je voudrais que vous partagiez le goût de mon sexe avec moi… Votre sexe me pénètre, profondément… Vous le retirez pour que je puisse le lécher, couvert de mes sécrétions… Je veux le nettoyer du bout de ma langue, le laper, l’aspirer…
Pour qu’il ne reste plus rien de mon liquide, Juste le votre, chaud, épais…
Coulant le long de mes lèvres, le long de mon menton…”

A ce moment-là elle n’avait pas encore compris que cette excitation était provoquée
par la chaleur… Un jour en utilisant une cire trop chaude elle a ressenti un plaisir
très fort… C’était douloureux… mais la douleur a très vite été remplacée
par une vague de plaisir…
Elle n’avait plus qu’une idée en tête… se faire épiler par son amant…
Mais cela la rebutait un peu… ce n’était pas très “glamour”…
Elle avait un constant besoin d’esthétisme…
Elle voulait que ses expériences soient toujours belles…
Quelques mois plus tard sur un autre site… elle s’est aperçu qu’il existait une pratique sexuelle liée à la chaleur, un jeu de bougies. Il ne lui restait plus qu’à trouver l’homme
qui serait capable de lui faire découvrir ce plaisir…
Mais il est plus facile de réaliser un fantasme lorsque c’est un homme qui en est l’origine, et qu’il n’y a aucun “objet dangereux” dans le scénario…
Que de trouver le bon partenaire capable de maitriser ces pratiques et à qui elle pourrait
en toute confiance confier son corps…
Elle pensait l’avoir trouvé…
Ils ont très vite établi un contact…
3 semaines après leur premier message ils avaient rendez-vous

Elle sort de son taxi et se dirige à l’adresse indiquer…
La porte de l’appartement est entrouverte… il fait sombre…
Par réflexe elle est tentée d’appuyer sur l’interrupteur… puis se ravise…
Ne rien faire pour ne pas gâcher ce moment tant attendu…
Ne surtout pas rentrer dans le cadre d’une rencontre conventionnelle……
Elle pose son sac au sol… ferme la porte .
Elle garde son manteau… elle ne porte rien d’autre que ses sous-vêtements…
Elle avance dans l’appartement en tâtonnant, se guidant en suivant les murs…
Elle découvre cet appartement comme un aveugle… fait attention de ne pas chuter…
Se méfie des éventuels tapis… L’obscurité la rend moins stable sur ses hauts talons…
Il lui avait demandé de se diriger vers la salle de bain et de mettre le masque qu’il lui
avait préparé… elle l’avait fait… elle avait obéi…

Ensuite elle devait se diriger vers le salon… se laisser guider par la musique baroque.
Cela fait déjà plusieurs minutes qu’elle le cherche sans le trouver…
Mais elle sent sa présence… peut-il la voir…
Une odeur… un parfum… il est la… près d’elle…

“Arrêtes toi !…”

Elle se fige… sa respiration devient plus bruyante… elle entend battre son cœur…
Elle sent un souffle chaud sur sa nuque… elle dégage ses cheveux pour mieux le sentir…
Il est derrière elle… Il lui enlève son manteau…

‘Appuies toi les mains contre le mur !…”

De sa main il tapote vivement l’intérieur de ses cuisses

“Écartes !…”

Ses mains la palpent… ses doigts la fouillent…
Son corps est pris d’agréables soubresauts…
Elle entend ses talons claquer régulièrement sur le plancher sans pouvoir rien faire
pour stopper le tremblement de ses jambes…
Elle ne contrôle plus rien… Une délicieuse angoisse se fait ressentir…
Elle est dans la position du malfaiteur pris en flagrant délit…
Elle sent un grand coup de langue vicieux lui lécher le visage.
Ses mains pressent sa croupe… Il attrape ses poignets… l’entraine dans sa chambre…
Elle se retrouve allongée sur son lit… il s’est assis sur son ventre… Elle sent son poids…
Il a attaché ses poignets et ses chevilles… le lit est équipé de sangles…

Son corps s’est fait plus léger, il s’est relevé…

Va-t-il allumer la lumière… des bougies… ou sont-ils toujours dans la pénombre…
Elle est à sa merci… qu’il la voit ou pas… elle sent son regard la scruter…
Elle est impudique…totalement offerte… cuisses écartées… Il la flatte…
comme un propriétaire flatterait sa jument…
Elle sent ses mains parcourir son corps… et peut-être d’autres objets…

Il la goutte… la mordille… Ses caresses se font plus poussées…
Elle ondule… se cabre… pour lui faciliter l’entrée de ses orifices…
Pour faire un peu plus pénétrer ses doigts dans son vagin…
Elle porte un de ses plug… il joue avec le fait tourner…
Son excitation croit… ses cuisses sont trempées… Elle a envie d’être prise…
Elle sent son souffle chaud sur son sexe…
Subitement elle ressent une chaleur, comme une brûlure…
Une brûlure qui s’estompe rapidement. Il en ressort une excitation…

Elle savait que ce moment viendrait… elle l’attendait… mais elle ignorait quand…
Privée de sa vue et de ses mouvements… ses sens son en éveil…
Ses émotions exacerbées…
A chaque goutte de cire… son sexe devient de plus en plus humide…

Il devait la prendre…
Elle avait besoin de sentir sa queue au plus profond d’elle-même…
Elle voulait le posséder… l’emprisonner…
Elle voulait subir ses assauts…
Une main avait agrippé ses cheveux…
Elle sentait son souffle sur sa nuque…
Elle entendait sa voix… Une voix perverse déformée par l’excitation… Une voix excitante…

Il lui restera à découvrir la suite des festivités qu’il lui avait réservé…

Monsieur le démon, vos mots sont à jamais gravés dans mon esprit…
Pervers baisers… et plus encore…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :