On a tous entendu parler des femmes fontaines…

Très peu d’hommes en ont rencontré… En réalité
très peu d’hommes savent déclencher ce phénomène…

Et la plupart des femmes ne savent pas qu’elles le sont…
Ou ne comprennent pas cette sensation qu’elles peuvent ressentir et se bloquent…
Peur d’uriner… Honte de cette envie…

Je me faisais une vague idée de ce qu’elles étaient…

J’avais vaguement entendu parler d’éjaculation féminine…

Pour moi, si elles existaient vraiment elles étaient des exceptions de la nature…
Des phénomènes… Rien de plus… Je n’ai jamais cherché plus loin…

Un jour sur un site de rencontre, un homme m’a demandé

« Connaissez-vous votre corps ? Avez-vous déjà joui jusqu’à éjaculer ?… »

J’ai été surprise par la question…

“Evidemment que je n’avais jamais éjaculé… une femme ne peux pas éjaculer…”
Enfin c’est ce que je croyais…

Nos échanges étaient parfois torrides…
nous passions certaines soirées à échanger des sextos…
nous fantasmions notre rencontre…

Nous étions capables d’échanger jusqu’à 3 ou 4 heures du matin…
Mon désir pour cet homme était très fort…

Il me décrivait des sensations que je ne connaissais pas…
Des sensations que j’avais envie de découvrir…

Plus notre relation virtuelle évoluait…
Plus j’avais le sentiment de ne jamais avoir vraiment pris du plaisir…

Dans un de ces sms il m’a décrit, l’éjaculation féminine…

“Une main plaquée sur votre pubis, la sensation des mouvements
de mes doigts est plus vive.

C’est le moment.

Je les agite dans une cadence plus virile. Vous les sentez contre votre paroi interne
en haut de votre vagin. La sensation décuplée par ma main plaquée sur votre pubis.
Vous comprenez la finesse de peau séparant mes doigts de ma main.
Et subitement vous ressentez conjuguée à une extrême jouissance naissante celle d’uriner.
C’est normal mais je vous rassure par mes mots. Ce n’est pas ce qui se passe.
Il faut lâcher prise…et voilà le liquide n’en finit plus de jaillir.
Continuant mes mouvements, vous tombez en arrière,
ne maîtrisant plus rien sous le coup de l’orgasme…”

Effectivement je n’avais jamais connu ce plaisir…

Il m’était parfois arrivé d’avoir envie d’uriner pendant des rapports ou en me caressant…
mais je ne comprenais pas ce qui m’arrivait…
je me bloquais, je me retenais jusqu’à ce que cette envie passe…

Cet homme je ne l’ai malheureusement jamais rencontré…

Parfois il y a des rencontres qui ne doivent pas se faire…

Quelques temps plus tard j’ai rencontré un autre homme… mon tout premier libertin…

Un homme très particulier pour moi…
Avec lui je me suis sentie totalement libre de me laisser aller…
Il a compris mon corps… Il a pris le temps…
J’ai eu peur de cette envie… peur d’uriner… Il m’a rassuré…
Je me suis laissé aller… J’avais l’impression de découvrir le plaisir…
Mon émotion était très forte… j’en pleurais de joie…
Je lisais de la gratitude dans ces yeux…
Il était heureux de m’avoir fait découvrir ce plaisir…

Il est le sourcier qui a trouvé la fontaine… Il a fait jaillir ma féminité…

Depuis d’autres hommes m’ont donné ce plaisir indescriptible…
Peu… Beaucoup n’ont pas la technique… Certains s’acharnent à vous faire mal…
Mais c’est aussi un vrai lâcher prise…
la femme y est pour beaucoup, elle doit se libérer… se laisser aller…

Et ceux qui savent… écoutent le corps des femmes… ils savent ne pas insister…

Toutes les femmes sont fontaines…
Mais la source de cyprine n’est pas toujours prête à couler…

J’adorerais pouvoir donner ce plaisir à une femme…

A lire

Sommes nous toutes des femmes fontaines

5 Comments on “Un mythe est tombé

  1. bonjour,
    J’ai pris plaisir a vous lire ..de fond en comble … très beaux textes!! votre descriptif donne envie d’entrouvrir la porte…vos photos nous laissent rêveur! mon envie montait en puissance lecture après lecture… comme vous dites … se laisser aller un homme, qui vous respecte et vous comprend pour ce que vous êtes… envie…

    un admirateur …

    J'aime

  2. Oups !
    Je parlais évidemment de compétences de « sourcier » et non de « sorcier », quoi que …. (rire)

    J'aime

  3. Il faut avouer que la gent féminine est plutôt favorisée côté jouissance ; clitoritienne, vaginale, annale, point G et pour certaines les tetons aussi, ces Dames n ont que l embarras du choix pour prendre du plaisir …
    Cependant, l éjaculation féminine, est pour moi le plus intense des plaisirs féminins et le déclencher est une manière d en partager cette extrême jouissance.
    Si l on ajoute à cela que quelques minutes suffisent pour enchainer les jouissances et que leur nombre peuvent aller de 5 à 10 successives, on comprend mieux l addiction de certaines, dès qu’ elles y ont goûté 😉
    Pour la technique, il faut effectivement maîtriser certaines bases, dont la connaissance du corps de la femme et un peu d expérience dans les postures à prendre pour favoriser le geyser mais le plus important est certainement à mon avis, le désir de donner du plaisir …
    Sachez enfin que je serai heureux d’initier celles qui veulent découvrir cette jouissance atypique en mettant à profil mes compétences de sorcier 4 étoiles (en toute modestie 😉 )
    Yves Saint Amour

    J'aime

  4. Belle description du « phénomène »…. toutes les femmes le sont oui… l’écoute du corps est la première « clé »…..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :