UnePremiereRencontreDS

UnMaitreServiceSoumise

 

 

 

Lors d’une soirée entre femmes,
j’ai pu créer un lien privilégié avec 3 d’entre elles.

J’ai eu envie de les connaitre un peu plus et d’élargir mon horizon.
J’ai organisé une soirée chez moi et leur ai demandé d’inviter
une autre femme de leur choix.

C’est comme ça que j’ai connu « A. »

Une femme vers qui je ne serais jamais allé naturellement,
nous sommes assez différentes.

A l’époque j’avais encore une vision faussée des soumises par ce que je pouvais
voir sur divers sites.

Mais une affinité immédiate s’est instaurée entre nous.

J’ai rencontré une femme respirant la joie de vivre, une femme souriante,
heureuse, bien dans sa peau et dans sa tête.

Cette femme m’a impressionnée, c’est une véritable boule de plaisir,
elle est sensible au moindre effleurement.

Lors de cette fameuse soirée chez moi, nous étions 7 autour d’elle.
Elle s’est livrée en toute confiance… gourmande… avide de plaisirs… insatiable…

Subissant en même temps, fistage, brûlure de la cire et un de mes vibromasseur
assez puissant. Ce vibro je l’aime et le fuis en même temps…
Le plaisir devient trop fort… je n’ai jamais eu le cran de poursuivre…
d’aller au bout de ce plaisir…
Je sais qu’il est parfois utilisé dans des séances de BDSM,
la soumise attachée n’a pas la possibilité de stopper…
Son maitre l’emmène au bout de sa jouissance…

J’ai entendu cette femme hurler… oui vraiment hurler de plaisir…

J’avais déjà entendu des femmes crier à la première soirée femmes,
c’est impressionnant quand on ne s’y attend pas.

Doit-on arrêter ? Poursuivre ?

Quelques échanges ont suivi…
Le hasard d’un RDV annulé nous a réuni moi, A et son Maître.
J’ai rencontré un couple magnifique, en parfaite harmonie,
je leur ai ouvert ma porte…
ils m’ont ouvert leur monde…

Nous avons beaucoup discuté tous les trois.
Je ne m’étais même pas rendu compte qu’elle le vouvoyait,
tout était tellement naturel entre eux.

J’ai été immédiatement charmée par l’intelligence de son Maître
et sa capacité de compréhension de l’autre et des autres,
un homme ouvert, à l’écoute.

Il a compris mon attirance pour ce monde lié à l’esthétisme
un monde qui me permet d’assouvir mon besoin de créativité.

Doucement il m’a entrainé dans leurs jeux… à mon rythme,
Dans le respect de ce que je suis et de ce qu’elle est.

Un peu perturbée au début d’entendre « A. » l’appeler Maître.
Une culpabilité aussi lorsqu’il lui a demandé de m’appeler « Madame »
Mais ces sentiments se sont très vite estompés, pour disparaitre totalement.

Longtemps j’ai vu les Maîtres comme des hommes qui profitaient de faibles femmes.
Une fois de plus je me trompais.

« A. » n’est pas faible. Elle est une femme heureuse. Une femme assumée.
Son Maître ne profite pas d’elle. Il lui permet d’affirmer sa sexualité.

Lors de cette soirée je n’ai pas vu une soumise et un Maître
Je ne vois pas dans cette relation de la Domination/soumission.
Les mots sont mal choisis et prêtent à différentes interprétations
qui ne reflètent pas la réalité de cette relation

Certes elle est attachée… dirigée…
Ses hurlements pourraient faire penser qu’il faut arrêter, que c’est insupportable…
Mais il la connait si bien… Il est là pour elle, pour son plaisir…
Il sait quand stopper… il sait qu’elle en redemande, encore et encore…

Attachée… elle est libre…
Libre de profiter égoïstement de son plaisir sans se soucier de celui de l’autre,
sans culpabilité aucune

Lui est là pour elle, si j’osais… je dirais à son service…

En la soumettant… il la libère de toute culpabilité…
En la contraignant… il la libère de toute contrainte…
Elle est libre de se laisser aller…
Libre de s’offrir par délégation…
Elle s’offre à lui… il lui offre la liberté d’assumer ses pulsions…
Il l’exempte de toute honte, la libère du carcan de l’éducation reçue…

“Un Maître au service du plaisir de sa soumise”

C’est une relation très particulière et très forte, beaucoup plus forte que l’amour

L’amour est fait de perpétuelles concessions pas toujours bien assumées…
Parfois arrachées au détriment de l’autre.
Dans la relation Maitre/soumise, il y a un véritable partage, un échange.
J’ai souvent entendu qu’il n’y avait pas de sexe dans le BDSM,
Il y en a toujours pour la soumise. Pas toujours pour lui.

Lui est là, présent… Attentif
Je n’ai jamais vu dans les relations « vanilles »
d’hommes aussi attentionnés, respectueux et préoccupés de leurs partenaires.

L’admiration pour ces hommes a remplacé le sentiment de répulsion que j’éprouvais.

Etre Maître est un véritable sacerdoce.
Il faut avoir un mental d’acier.
Savoir parfaitement se maîtriser…
Connaître ses propres limites pour permettre à la soumise de dépasser les siennes

On ne devient pas maître par simple jeu.

Ces hommes endossent toutes les responsabilités.
Ils sont garants du plaisir et de la sécurité de leurs soumises.
Garants de leur santé physique et mentale.

Lors de cette soirée, j’étais attentive, à l’écoute.
Il était mon guide.
Ma seule volonté était la sienne.
Offrir ce plaisir tant attendu et si particulier à sa soumise.

Dominer dans un réel partage.

A ce moment-là j’ai pensé à un homme qui a beaucoup compté pour moi.
Un homme que j’ai aimé mais aussi souvent détesté.
Je n’acceptais pas son besoin de soumettre.

Je l’ai compris ce soir-là. Ce n’est pas un besoin de soumettre.
Juste de donner du plaisir, et de recevoir ce plaisir comme une offrande.
Un plaisir plus fort que dans une relation sexuelle traditionnelle.
Un plaisir très cérébral.

Beaucoup d’hommes arborent sur leur fiche « mon plaisir est celui de ma partenaire »
Ces hommes-là jamais… ils ne s’en vantent pas… Ils n’ont pas besoin de « se vendre »
Et pourtant le plaisir de l’autre est leur principale volonté.

Etrangement celui qui offre ce plaisir n’a pas besoin de sexe.
Il est comblé par le plaisir qu’il apporte à l’autre.

J’étais comblée par le plaisir  d’“A.”
Je n’avais pas besoin de plus.

Lorsqu’ils sont partis, un peu plus tard je me suis caressée.
Pas par frustration…  bien au contraire…
je les ai imaginés seuls tous les deux, cette soirée avait été très excitante.
Pour avoir vécu quelques rencontre libertines et me retrouver seule
ensuite avec mon amant, je connais la force de ces retrouvailles.

Ce soir-là j’ai envié cette femme.

J’ai vécu quelques expériences de « docilité ».

A chaque fois ces expériences ont exacerbé mon excitation
A chaque fois j’en suis sortie apaisée et détendue.

J’ai évolué, je suis à une étape de ma vie sexuelle où seuls ces hommes
savent m’apporter le plaisir dont j’ai besoin.

Je n’ai pas envie d’avoir un Maître et d’être une soumise.
Je ne pourrais pas appeler un homme Maître, je suis trop orgueilleuse.
Je ne recherche pas de Maître,
seulement un homme capable de répondre à mes attentes.

Que ce soit pour une nuit… ou plus…

Mais je sais qu’un jour je me laisserai dominer.
L’envie est de plus en plus présente.

J’ai besoin de savoir qui je suis et ce que je suis.

D’aller au bout de ce désir.

Je ne suis pas encore prête.
Ni physiquement, ni mentalement.
Cette année a été difficile,
et je dois retrouver une certaine stabilité dans ma vie pro et perso.

On ne s’offre pas juste « pour le fun »…
C’est un acte fort, qui doit être réfléchi et parfaitement assumé.

Ce sera peut-être la seule et unique fois

Comme d’habitude je maitriserai cette rencontre
Je l’organiserai, en planifierai tous les détails
Je confierai les rennes à un homme de mon choix, pour une seule et unique fois.
Je sais déjà qui il est. Nous avons déjà plusieurs fois échangé.
Il m’a ouvert l’esprit sans jamais m’influencer ou me dire que j’avais tort.
Simplement par ses mots il m’a emmenée à penser autrement. A dépasser mes aprioris.

Je lui demanderai de m’offrir, lui donnerai la liste des hommes que j’aurai choisi.
Seulement des hommes de confiance…
Des hommes avec qui je sais que je suis capable de lâcher prise.
Des hommes dont je connais le respect pour les femmes.

Ressentir le respect de ces hommes est essentiel.

Je demanderai à « A. » si elle accepte que celui qui a été mon guide lors de cette soirée
soit un de ces hommes.

Pour exacerber mon excitation j’aurai les yeux bandés…
Je ne les verrai pas… n’entendrai que leur voix… sentirai leur odeur… leur présence…
Me délecterai de leur caresses… de leur peau… de leur sexe…

Ils seront là pour mon plaisir

« Ils feront de moi la Reine de cette soirée. »

Pervers baisers Maître R. et A.
au plaisir et aux plaisirs de vous revoir

2 Comments

  1. Très Chère,
    Comme il est étrange (et « o » combien agréable) de lire ces lignes…

    Cela sonne comme une découverte pour vous. Et pourtant, durant cette soirée, l’impression diffuse était celle d’une femme qui a, derrière son caractère affirmé, déjà très bien compris toute la subtilité de ces jeux, de ces vies et des ses plaisirs…

    Ce sera un honneur d’être à nouveau un guide (sans prétention aucune), l’acteur ou même simplement le témoin de vos pérégrination.

    Et je sais qu’A, sera heureuse également de vous accompagner à nouveau, avec ou sans moi.
    Nous apprenons toujours tous quelque chose des uns et des autres…

    Vive le savoir…et la curiosité, tellement indissociable….

    DSment Vôtre
    MR

    Aimé par 1 personne

    1. Cher Maître R…
      C’est un monde que je découvre et que je pense commencer à connaître… qui m’a tout d’abord effrayée… n’y voyant qu’un jeu qui ne me convenait pas, qui n’était pas dans mes valeurs… Mais j’étais attirée… d’abord par son esthétisme… la beauté des jouets très particuliers… le cuir… le métal… d’un naturel curieux… j’ai cherché… parfois rejeté… Mais toujours attirée je revenais flâner aux frontières de ce monde… ce monde qui est beaucoup plus qu’un jeu… c’est une philosophie de vie qui peut vous faire grandir et vous apporter force et sagesse autant qu’il peut vous détruire si vous n’en avez pas compris toute la subtilité et les fondamentaux… On ne doit pas franchir cette frontière par un effet de mode ou juste pour jouer… il faut avoir pleinement conscience de ses limites… et être prêt à découvrir des facettes « dérangeantes » de nous-même et des autres… que l’on soit dominant, soumis, swich ou même simple spectateur…

      pervers baisers

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s