On évoque souvent les pannes sexuelles des hommes,
jamais celles des femmes.
Beaucoup de femmes simulent lorsque l’orgasme ne vient pas.

J’avoue je l’ai fait aussi, plus jeune parce que je me sentais obligé de le faire…
comme beaucoup de jeunes femmes qui débutent leur vie sexuelle je ne me sentais
pas normale, pourtant j’arrivais à atteindre l’orgasme seule, mais avec un homme
même si le désir était là et que j’étais très excitée ça ne fonctionnait pas.
L’orgasme des femmes est très intense mais il faut de la patience et du « doigté »
pour le déclencher…
Les jeunes hommes sont plus dans la performance, parfois maladroits.

Je l’ai aussi simulé dans ma vie de femme épanouie sexuellement…
Parfois le seul moyen de se débarrasser « des techniciens » qui sont capables
de vous « limer » pendant des heures tant qu’ils n’ont pas entendu le 1er cri de plaisir…

Mon premier orgasme je l’ai connu avec un homme de plus de 40 ans, j’avais 24 ans

Avec l’âge je ne fais plus semblant, je privilégie les relations plus matures,
peu importe qu’il y ait un orgasme ou pas, l’essentiel est le plaisir
que l’on peut s’apporter.

J’ai rencontré des hommes qui avaient des problèmes d’érection,
mais quels amants formidables, l’un d’eux m’a fait frôler l’épectase sans jamais me pénétrer.

Ils le savent, s’en fichent, assument totalement et n’ont pas renoncé à leur vie sexuelle pour autant

J’ai 52 ans, et comme toutes femmes de mon âge mon corps subit des changements.
Certains sont visibles… d’autres pas…
Peu importe le petit ventre de la ménopause, peu importe les seins qui s’affaissent,
la peau un peu moins douce…

Ces changements n’empêchent pas une vie sexuelle épanouie

Ma libido devient capricieuse… parfois beaucoup d’envie… parfois pas du tout…
Je ne peux plus programmer de RDV très à l’avance,
l’appétit ne vient pas toujours en mangeant, et je n’aime pas me forcer…

Mon vagin aussi me joue des tours… j’ai des périodes de sécheresse vaginale,
c’est irritant et cela peut rendre les rapports douloureux lorsqu’un homme
n’est pas assez patient…

Et oui à un certain âge il faut plus de temps pour faire bander un homme…
C’est pareil pour une femme il faut prendre le temps de la faire mouiller suffisamment
pour que la pénétration reste un plaisir.

Je découvre toutes ces nouvelles sensations,

Le désir charnel est toujours présent chez moi, ma libido est encore gourmande,
J’ai toujours envie de sexe et de jolies parties de jambes en l’air, et même plus
que lorsque mon horloge biologique n’était pas arrêtée…

Mais parfois mon corps ne suit pas…

Que faire ? renoncer ?

Beaucoup de femmes abdiquent, elles pensent que ce sont des signes…
Qu’il est temps pour elle d’arrêter et de se ranger…
de devenir d’honorables grands-mères à tricots et confitures.

Sur les sites libertins il y a peu de femmes de plus de 50 ans et encore moins de 60 ans

J’ai eu la chance d’en croiser quelques-unes et d’avoir pu échanger avec elles

Elles m’ont toutes dit la même chose… c’est une étape à passer…
cela revient et parfois avec encore plus de gourmandise et de plaisir.

J’ai hâte de passer cette étape, et de pouvoir de nouveau jouir de mon corps à volonté…

En attendant je profite du plaisir des autres.
Je trouve aussi mon plaisir dans celui que je peux apporter aux autres,
qu’ils soient hommes ou femmes.

Je sais que mon corps réagira de nouveau lorsque cette transformation
arrivera à son terme.

MESDAMES NE RENONCEZ JAMAIS A VOTRE VIE SEXUELLE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :