Il y a un sujet dont on parle rarement dans le libertinage c’est l’argent…

et pourtant il a son importance… Le libertinage peut revenir très cher si on ne fait pas attention à son budget et qu’on se laisse emporter dans le tourbillon des rencontres…

Je ne parlerais pas des tenues ou autres jouets… aucune femme n’est obligée
de porter des Louboutins ou des dessous La Perla pour un RDV.

Ni des soirées ou en général tous contribuent en apportant, boisson et grignotage…
Même si il est assez difficile de trouver des lieux à louer pour organiser
ce type de soirées sans se ruiner…

Mais du coût des RDV en mode “Duo”.

Par exemple dans la vie “conventionnelle”, si un homme cherche une compagne
et qu’il s’inscrit sur un site de rencontres, lorsqu’il va trouver “sa perle rare”,
ils vont prendre le temps de la découverte, il l’invitera d’abord à prendre un verre
puis au restaurant, jusqu’au moment où ils seront prêts à franchir le pas de la relation sexuelle…
La soirée se terminera le plus souvent dans l’appartement de l’un d’eux…

Dans le libertinage c’est différent, en tant que femme célibataire je n’ai pas envie
de voir défiler les hommes chez moi, comme je n’ai pas envie  d’aller chez eux lors d’un 1er RDV…
Ma chambre reste mon sanctuaire et n’est accessible qu’à peu de personne…
tout comme j’aime dormir seule (je suis un peu ronchon le matin)

J’imagine qu’il en est de même pour des femmes ou des hommes
qui ont des enfants à la maison, impossible de recevoir…

La solution idéale reste l’hôtel…
c’est un terrain neutre et en tant que femme ça a peut avoir un côté plus rassurant…

Mais qui doit payer ces soirées…

Je suis d’une génération et d’un milieu où les femmes sont le plus souvent invitées,
et je ne paye jamais ou que très rarement le restaurant…
On me laisse souvent le choix de celui-ci et je me suis rendue compte
que j’ai fait quelques erreurs et je m’en suis voulu…
Sur les sites nous avons la chance de rencontrer des personnes différentes
que nous n’aurions pas eu l’opportunité de croiser dans notre vie courante…
Des personnes qui peuvent avoir des moyens financiers limités ou qui ne seront
pas très à l’aise dans un lieu un peu trop “chic” que vous affectionnez particulièrement…
Un homme qui gagnerait 2000 euros ne pourrait pas assumer plusieurs diners à 100 euros
dans le mois. De même qu’une femme habitant en banlieue et non véhiculée,
qui devrait rentrer après une sortie tardive ne pourrait pas se permettre
trop souvent le coût des taxis.

Même si je suis délurée, je ne suis pas adepte de speedsex.
Lors d’une rencontre avec un homme, j’ai besoin d’une période de séduction…
un moment où l’on fait monter le désir…
Cela peut être simplement prendre un verre dans un lieu cosy ou un restaurant intime.

Dans le libertinage, si nous n’avons pas une relation suivie, nous rencontrons beaucoup,
ne serait-ce que pour prendre un apéritif et simplement discuter…
Mais tout cela a un coût non négligeable…

Evidemment en tant que femme j’aime être invitée et chouchoutée.
Et j’aime les beaux endroits.
Ma recherche première est le plaisir sexuel, et je préfère passer 2 heures
dans un love hôtel avec un mec fauché qui me fera grimper aux rideaux
qu’une nuit à m’ennuyer dans une suite.

Beaucoup d’hommes essayeront de vous attirer avec leur argent ou leur patrimoine
Et certaines femmes vénales en profiteront très largement
Il y aura toujours des chercheuses de “Sugar daddy” et de la prostitution dans ce milieu,
mais peut-être moins que sur les sites plus conventionnels
Ces fiches à caractère vénal sont très vite signalées aux modérateurs et supprimées.
Le libertin fait en sorte que leur site soit sain et le reste.

J’ai eu pendant une courte période une fiche couple.
Deux samedis de suite nous avions rencontré d’autres couples
juste pour prendre un verre et voir s’il y avait une possibilité de rencontres plus poussées,
à chaque fois nous en étions pour une centaine d’euros…
J’ai très vite arrêté, je n’accrochais avec aucun d’eux,
je ne suis pas “radine” mais pour moi c’était de l’argent jetés par la fenêtre.

En tant que femme seule lors d’une première rencontre j’ai fais le choix
de prendre l’hôtel à ma charge, pour plusieurs raisons.

La première ne vivant pas à Paris intra-muros et n’étant pas véhiculée
cela me permet de me préparer et de ne pas courir…

La seconde j’aime mon confort et n’ai pas envie de me retrouver dans un formule 1,
ce qui me rendrait bougonne et gâcherait ma soirée…

Cela me permet aussi après le café de rentrer seule tranquillement
si je n’ai pas envie de poursuivre la soirée.
Monsieur en sera pour les frais de restaurant et moi d’hôtel.
C’est équitable.

En général cela fonctionne plutôt bien, c’est un bon arrangement,
les hommes apprécient d’inviter une femme, et ils ne sont pas gênés
que l’hôtel soit pris en charge par madame.

Evidemment lorsque je prends un hôtel je suis à peu près certaine qu’il y a un vrai feeling…
Soit nous avons déjà beaucoup échangé, ou nous avons déjà pris un verre…

Un bon compromis pour des rencontres en après-midi le day use,
les hôtels le pratiquent de plus en plus et les prix sont intéressants.
Pour quelques heures les love hôtels peuvent aussi être très excitants et moins onéreux.

Dans les clubs l’entrée est le plus souvent gratuite pour les femmes
et payante pour les couples et les hommes, en moyenne 90 euros pour un homme seul.
C’est assez cher…
La justification serait que cela permet d’éviter les hommes un peu trop lourds…
Les femmes étant moins nombreuses, ces clubs essaient d’appâter les femmes
par la gratuité de l’entrée.
Certains hommes vont aller en club en pensant qu’ils auront plus de chances
d’y trouver une partenaire sexuelle.

Tout cela est totalement faux et hypocrite.

De vrais libertins sont exclus de ces clubs de par leur manque de moyens.
Pouvoir payer cette entrée à 90 euros, ne fait pas d’un homme un vrai libertin
qui saura respecter le NON d’une femme ou d’un couple.
Je connais peu de femmes qui vont seules en club, personnellement je suis toujours accompagnée
et j’ai une préférence pour les clubs réservés aux couples.

Je voudrais pouvoir aller en club et payer mon entrée le même prix qu’un homme,
Un club ou les membres seraient cooptés par d’autres et recommandés par plusieurs membres
comme sur certains sites… avec une période probatoire…

Un club ou je me sentirais totalement en sécurité en tant que femme seule.

One Comment on “Le coût du libertinage

  1. J’aime que vous traciez votre propre chemin. Je pense que c’est la première impression, celle qui fait que j’accroche à vos écrits : votre différence, et votre envie de n’en faire qu’à votre tête quitte à nager à contre courant.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :