Les adeptes du BDSM font souvent référence à la cérébralité
je comprends mieux pourquoi
Lors de notre 1ere soirée BDSM tous mes sens étaient en éveil
et 2 particulièrement lors de séances de fouet,

Je suis très voyeuse de nature, je me délecte de certaines scènes
et encore plus lorsque je connais les personnes

Lors de ces séances de fouets deux couples ont exacerbé mon excitation…
Ils ont enchanté mes yeux et mes oreilles

Le claquement du fouet est très musical lorsqu’il est parfaitement maitrisé
Il provoque à la foi une angoisse et une excitation

Je m’imaginais à la place de ces soumises attachées sur la croix de Saint-André
Chacun de ces Maîtres connait très bien leur corps
Ils le préparent à recevoir la morsure des lanières de cuir

Leurs mains caressantes… descendant de la nuque jusqu’aux fesses
Avec douceur puis fermeté
Caressant l’intérieur des cuisses… agrippant les fesses…
Les doigts écartant les lèvres… pinçant le clitoris…

J’ai ressenti les frissons qu’elles devaient éprouver dans le creux de l’échine

Puis les premiers claquements… suivis de caresses et de baisers…
De retour les claquements… j’imaginais leurs jambes tremblantes…
Comme les miennes ont pu parfois trembler de plaisir…

Je les ai vu décrochées de la croix… leur Maître les soutenant…
Elles vacillaient… Elles étaient parties dans un autre monde…

Puis les caresses et les baisers de ces femmes…
heureuses du plaisir reçu…
La tendresses de ces hommes en retour…

J’ai toujours été très sensible des fesses et du dos
Je n’aime pas la fessée…
Pour moi la main d’un homme est faite pour caresser…
mais j’avoue que l’idée des lanières de cuir sur ma peau m’excite…

J’y pense depuis des semaines, mon désir augmente de jour en jour…

Je n’ai pas de Maître et n’en cherche pas…
Je ne peux donc pas vivre ce moment privilégié
avec un homme de la façon dont elles l’ont vécu

Même si leurs Maitres, me feront découvrir ces sensations,
et si elles veulent bien me faire ce cadeau,
par respect pour elles je ne pourrais pas bénéficier de ces moments de tendresses
et ils me sont essentiels pour que je puisse lâcher prise dans cette découverte

Il n’y a pas d’homme assez important et en qui j’ai une totale confiance
dans ma vie actuelle capable de m’accompagner

Et étrangement je lâche plus facilement prise lors de soirées…
Je me sens en confiance… je ne suis pas isolée…
Je n’ai pas besoin de garder le contrôle…

Tout comme la caresse de la brûlure
c’est un moment que j’ai envie d’offrir et de partager
avec des personnes que j’aime

Je m’imagine sur la croix, préparée par celui qui a été mon mentor
et a partagé presque toutes mes premières fois, il me connait si bien…
Lui seul me permettrait de vivre ce moment telle que ces femmes l’ont vécu
Je n’imagine pas un autre homme à mes côtés…

Offrant à chaque maître ma première fois

Ma Divine Marquise à mes côtés… leur faisant signe lorsqu’elle me sentira prête…
Elle qui connait si bien ces sensations saura me deviner…

En octobre mes fesses rougiront de plaisir…

J’ai une seule hésitation…
Mes fesses doivent-elles rester vierges de toute morsure jusqu’à ce jour…
Ni le martinet, ni le paddle ne m’ont jamais tentée…

 

One Comment on “Un désir de morsure…

  1. Toujours s’approcher et dépasser ses limites… La curiosité et le plaisir qui nous animent ont cela d’excitant…😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :