Elle aimait exciter les hommes, susciter leur désir, leur regard.
Dans la vie quotidienne, elle arborait des tenues
qui lui permettaient de jouer tout en restant sobre, une jupe crayon zippée,
des talons aiguilles laissant apparaitre la naissance des orteils,
un chemisier “sagement boutonné”.

Lors de ses RDV elle pouvait jouer un peu plus…
Mais le plaisir remplaçait très vite le désir cela ne lui suffisait plus,
elle voulait aller plus loin…

Il lui était arrivé de ressentir pour un homme un désir si fort,
qu’elle craignait la rencontre, ce désir était si puissant,
qu’elle n’avait pas envie de le perdre,
elle savait que si elle rencontrait cet homme le désir serait tué par le plaisir.

Elle voulait provoquer ce désir qu’elle avait ressenti.

Depuis un moment une idée lui trottait dans la tête,
elle avait envie d’organiser une sorte de gangbang inversé.

Dans un gangbang traditionnel, vous avez une femme et plusieurs hommes
qui sont là pour lui donner du plaisir et la satisfaire,
cela va assez vite, c’est du sexe pur et rapide.

L’idée était d’inverser le jeu, un jeu de femmes…
Provoquant par frustration, exhibition et voyeurisme un fort désir chez les hommes.
Elle voulait que ce soit une soirée femmes avec à leur disposition
“des sextoys masculins” à utiliser selon le bon vouloir de ces dames…

Certaines femmes ne joueraient qu’entre elles…
et d’autres avec les hommes mais toujours avec l’idée d’exciter ces messieurs.

Elle voulait provoquer chez ces hommes un désir qui aurait pu
les faire jouir sans qu’elles les touchent ou qu’ils ne les touchent…

Elle avait évoqué avec quelques amies libertines son idée,
certaines d’entre elles maitrisaient les plaisirs prostatiques
et l’usage du gode ceinture.

Elles étaient partantes.

Une fois l’équipe constituée, elles ont fixé une date, réservé la Factory,
puis sélectionné 3 hommes bi sur le site, et un couple dont l’homme est candauliste,
Il ne serait pas au courant de ce qui se passerait, sa femme voulait le surprendre…
Il aimait la voir se faire prendre par des hommes…
Elle voulait qu’il la voie se faire prendre par des femmes.

Elles étaient au total 12 femmes pour 4 hommes.

Les hommes avaient reçu comme consigne de ne porter ni slip ni caleçon.
Ils avaient RDV à 21 heures et devaient s’en remettre aux 4 femmes qui les recevraient.

Ils descendent tous les huit au sous-sol.
Elles leur demandent de se déshabiller mais de garder leur pantalon,
4 chaises sont alignées.
Ils s’assoient, elles les attachent, les chevilles entravées aux pieds de la chaise
et les mains liées dans le dos, puis leur bandent les yeux.

Leurs mains se font caressantes, ils sentent leurs doigts courir sur leur torse,
Ils sentent leur souffle sur leur nuque.
Elles peuvent ressentir leur excitation, le jeu n’a pas encore commencé,
mais certains pantalons se déforment déjà…

“Messieurs, nous allons vous abandonner quelque instants,
le temps d’accueillir nos amies.”

Les 4 femmes remontent à l’étage, ils entendent des bruits de talons, des rires,
des embrassades, ils ne savent pas combien elles sont…
Les bruits se rapprochent… Elles sont là… près d’eux… tout près…
Ils écoutent leur conversation… sentent leur parfum…
Elles boivent du champagne… dégustent quelques toasts…
Elles parlent d’eux… les touchent… leurs mains se promènent sur leurs corps…
Ils se sentent juger… leur cœur bat… certains ont un début d’érection…

Le bruit d’un couteau sur un verre… le silence… puis une voix…

“Mesdames, 
Cette soirée est avant tout une soirée dédiée aux plaisirs féminins,
une soirée entre femmes comme celles que vous connaissez déjà.
Beaucoup d’hommes aimeraient assister à une telle soirée…
Nous avons donc décidé d’offrir cette possibilité à 4 hommes…
Mais satisfaire seulement le voyeurisme de ces messieurs n’est pas suffisant…
Nous avons posé nos conditions.
Voilà 4 hommes qui se sont engagés à assouvir vos moindres désirs…
Ils sont tous bi… vous avez la possibilité de jouer avec eux si vous le souhaitez,
et même de les faire jouer entre eux…
Ils se sont engagés à se livrer à vous en toute confiance…

Les festivités peuvent commencer”

La soirée débute comme toutes les soirées femmes,
pendant près de deux heures les femmes jouent entre elles,
se donnent du plaisir, les hommes toujours attachés sur leur chaise.
Ils ne peuvent rien voir mais entendent leurs gémissements, leur cris de plaisir.
Parfois une femme s’approche… les caresse, s’assoie sur l’un d’eux…
Frotte ses seins contre son torse… l’embrasse…

Une autre se place derrière un homme et lui décrit crûment les scènes
tout en caressant son sexe à travers son pantalon pour vérifier l’effet,

Certaines leur font lécher leurs doigts couverts de la cyprine d’une autre…

Pendant ces 2 heures les sexes ont été libérés, sortis de leur pantalon,
une des femmes s’était assise sur l’un des hommes et se frottait sur sa queue raidie,
pendant qu’une autre lui pinçait les tétons et lui mordillait l’oreille…
allait-il jouir…

Marie l’épouse du candauliste, leur avait demandé d’enlever le bandeau des yeux
de son mari seulement lorsqu’elle serait prise par une femme,
Elle était surexcitée… c’était une première et pour elle et pour lui.
Elle n’avait jamais été godée par une femme.

Le moment était arrivé… il était temps de rendre la vue à son mari…

Il découvre sa femme chevaucher frénétiquement une autre femme ceinturée
d’un énorme gode, elle le regarde avec un sourire pervers, elle est heureuse,
elle constate le plaisir et l’excitation de son mari.

Une femme s’est positionnée derrière lui…

“Admires ta femme se faire baiser par une autre,
regardes le gode comme il est souillée par sa mouille,
elle est trempée… ça coule le long de ses cuisses…
Ces femmes vont la faire jouir comme elle n’a jamais jouit…”

Marie s’allonge un peu plus sur sa partenaire, elle se cambre,
une femme s’est positionnée derrière elle, elle porte un harnais qui maintient
un gode un peu plus fin que celui qu’elle a déjà dans le vagin…
Sa nouvelle partenaire fait pénétrer 1 doigt puis 2 dans son cul…
Elle la fouille… la prépare à une pénétration anale…
Marie s’ouvre…
Le gland du gode vient remplacer ses doigts…
Tout en continuant son va-et-vient sur le premier gode,
Marie par ses mouvements fait pénétrer le second gode…
Passage du premier anneau… puis le second…
marie est tellement excitée que la pénétration est très facile…

Elle se régale d’une double pénétration effectuée par deux femmes…
ses seins sont pétris… son clitoris roule entre les doigts de celle qui la sodomise…

Son mari ne la quitte pas des yeux, des femmes lui caressent le torse,
les cuisses, les épaules… son sexe est tendu mais elles ne le touchent pas…

Sa femme gémit de plus en plus… elle jouit…Il n’en peut plus…
son sperme gicle par saccades sur son ventre…
Complètement vidé par l’émotion, Il murmure “merci chérie”

Une femme s’est empalée sur un des hommes, il est toujours attaché,
il ne peut pas la toucher, on lui a enlevé son bandeau.
C’est elle qui dirige les mouvements…
Elle le regarde droit dans les yeux… avec défi…
Elle se caresse les seins… le clitoris…
Il est frustré de ne pas pouvoir la toucher… mais ça attise son désir pour elle…
Il n’est qu’un sextoys vivant… et il adore ça…

La perversion de ces femmes est exacerbée par le pouvoir
qu’elles ont sur ces hommes.
L’excitation est à son comble…
Quatre d’entre elles ont entrainé deux des hommes sur un des lits.
Elles ont demandé à l’un d’eux de sucer son “copain”.
Une femme a saisi ses cheveux et guide ses mouvements, pendant
qu’une autre se prépare à le pénétrer…

Leur soirée ne fait que débuter…

Pour N. ma sorcière du Paradis…

 

2 Comments on “11 – Des sextoys masculins…

  1. Wouah ouuuuu c’est malin tu me donnes l’eau à la bouche… Et ailleurs aussi…
    Bises ensorcelées et vivement…

    Aimé par 2 personnes

    • bravo pour cette belle écriture, je découvre ce blog ; en tant qu’homme cela m’excite beaucoup et je m’imagine un des 3 sur ma chaise , continue c’est beau et sans vulgarité un délice, gros bisous de partout

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :