Le libertinage est-il dangereux

Récemment j’ai avoué à une de mes plus proches amies ma vie dissolue,
Sa première réaction m’a étonnée

“Mais tu es complètement folle, tu ne te rends pas compte,
tu te mets carrément en danger en rencontrant des inconnus de cette façon”

Nous avons beaucoup discuté, je lui ai expliqué et je l’ai rassuré
Toutes les questions qu’elle se posait, je me les étais posé avant.

Oui c’est vrai on peut très bien tomber sur un “fêlé”…
Mais ça peut aussi nous arriver avec un homme qu’on rencontrerait sur un site conventionnel  ou de façon classique. Je lui ai rappelé l’affaire ilan halimi…

Oui c’est vrai il m’arrive de recevoir chez moi et je vais chez des hommes que je n’ai jamais rencontrés, j’ai une fois reçu un homme porte ouverte et les yeux bandés, je lui ai demandé de me ligoter, j’aurais pu passer un très mauvais moment mais ça a été un merveilleux après-midi. Je ne connais rien de cet homme à part son prénom et ce n’est peut être même pas le vrai, je ne connais pas son nom de famille ni son numéro de téléphone.

Un soir je suis allé chez un homme, la porte était ouverte, l’appartement dans le noir, je me suis dirigée vers la salle de bain j’ai mis un masque sur les yeux qu’il avait préparé, c’était le scénario convenu.… J’aurais très bien pu tomber dans un traquenard, ils auraient pu être plusieurs

J’aime cette montée d’adrénaline lorsqu’on va vers l’inconnu, j’aime cette prise de risque, la découverte de l’autre n’en est que plus excitante

Quelle femme n’a jamais rêvé d’être prise par un inconnu… sans le voir…
Quel homme n’a jamais eu ce désir…

Dans ce type de rencontre, il faut aller très vite, ne pas se laisser du temps pour réfléchir pour ne pas reculer et commencer à avoir des inquiétudes.

Je ne suis pas inconsciente, je fais très attention.

Je ne proposerais ou n’accepterais jamais ce type de RDV avec un nouvel inscrit, sans aucun témoignage sur sa fiche. Sur les sites libertins, les témoignages permettent de savoir à qui on a à faire, avec l’expérience on apprend à les décrypter. Je les lis, et je vais visiter la fiche de ceux qui les ont écrits. On peut très vite se faire une idée sur la personne que l’on va rencontrer, et plus il y a de témoignages plus c’est rassurant.

Il n’y a pas plus de risques que dans les rencontres classiques, peut-être même moins. Personnellement je n’ai jamais eu de problème

La plupart de mes rencontres ne sont pas aussi “risquées” la plupart du temps nous avons pris le temps d’échanger, de nous découvrir, autour d’un verre ou d’un diner.

Mais parfois il y a des hommes avec qui j’ai envie d’oser…

Je vais rarement chez ces messieurs et peu sont invités à passer le pas de ma porte, en général ce sera plutôt un endroit neutre comme l’hôtel, un club ou une soirée libertine “officielle”.

Cela peut paraître contradictoire, mais je  ne vais jamais seule dans des soirées privées si je ne connais personne et encore moins si c’est un homme seul que je ne connais pas qui l’organise

Et pour toutes mes rencontres qu’elle soit “mesurées” ou “démesurées”, j’ai toujours un ou une complice qui est au courant, qui connait le profil que je vais rencontrer, je lui envoie un sms en cours de soirée pour lui faire signe que tout va bien, un simple smiley suffit.

Plus que l’agression j’ai toujours été plus inquiète par la possibilité de vol lorsque j’invite chez moi, c’est le genre d’histoire que l’on peut entendre parfois, tel ce couple qui avait invité une jeune femme chez eux et pendant qu’ils s’éclataient dans la chambre avec elle, “les amis” de cette jeune femme ont profité qu’ils avaient tous l’esprit ailleurs pour dévaliser la maison… ou les paires de Louboutin qui disparaissent… Il m’est arrivé de “perdre” des accessoires de jeu dans une soirée…

Lorsque je reçois, je range tout ce qui peut avoir de la valeur et à part des amis ou des complices que je connais bien personne ne dort chez moi.

Et de toute façon dans ce type de RDV avec l’inconnu ce que j’aime c’est aussi que cet homme s’en aille comme il est venu. Ce sont souvent des rencontres uniques qui n’en appellent pas d’autres pour que ce moment reste magique dans mon souvenir et ne soit pas dénaturé par d’autres rencontres “plus classiques”.

Les risques sont présents au quotidien, que ce soit en traversant la route, en conduisant, en grimpant sur un escabeau, ou en rencontrant un homme dans un café…

La prise de risque fait partie de la vie,

Qu’on soit un couple, un homme ou une femme il faut simplement faire attention

 

 

 

2 Comments

  1. Conservatisme de base : « Tu fais ce que je ne fais pas, ça doit donc être mauvais en soi. Si la société dit que ça n’est plus mauvais en soi, c’est que ça doit être dangereux en soi. Si ça n’est pas dangereux, ça doit être parce que tu es différente de moi. Si tu n’es pas différente de moi, c’est que ta solution est moins bonne. Si ta solution est aussi bonne, ou meilleure, alors… »

    C’est sans fin. Quelque part, à un moment de l’éducation, certaines personnes apprennent à court-circuiter ce processus, plus ou moins tôt. « C’est différent, c’est donc que… non. C’est juste différent. Pourquoi je suis dérangé par ça ? Qu’est-ce qu’il y a, en moi, qui se sent menacé par la différence ? »
    … Même l’expérience d’avoir un jour eu tort crée ce court-circuit.

    … Au moins c’est un début de conversation 🙂 mais ça n’est pas encore une ouverture réelle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s