J’aime le sexe… mais je m’ennuie très vite, ça a toujours été comme ça… Peu d’hommes me font jouir… Pourtant lorsque que mon désir s’éveille il est fort, il est pire que la faim… Ma chatte devient douloureuse, dans ces moments je deviens obsessionnelle.
J’ai besoin d’étreintes… Mais pas n’importe quelles étreintes…

Mon corps n’est pas réactif à la douceur…
Les préliminaires ont un effet soporifique…

J’ai mis longtemps à comprendre que j’avais besoin d’adrénaline…
Peut-être parce que je suis aussi une hyperactive dans la vie…
que je fonctionne au stress…

J’ai besoin d’avoir cette boule au ventre…
De me mettre parfois en danger comme quand je me soumets à un inconnu…
Plus que de jouir, j’ai besoin de ce lâcher prise qui me fait partir dans une autre dimension…

“Aux caresses de vos mains je choisirais la caresse de la brûlure…
A vos tendres baisers je préfère la morsure des lanières…”

Il y a quelques mois j’ai vécu un moment particulier…
J’ai ressenti de nouvelles sensations qui m’ont troublée…
Après une séance de bougies, un homme a gratté la cire avec sa lame d’une façon différente…
Il m’a “contrainte” par la force de ses bras, je ne pouvais pas bouger et je n’en avais pas envie…
Je sentais la lame de ce couteau parcourir mon corps…
Cette lame qui pouvait m’entailler à tout moment…
Il aurait suffi d’un faux mouvement…
Ça a provoqué chez moi un je ne sais quoi plus fort qu’un orgasme…

Je n’ai pas osé lui en parler…
Comment peut-on être excitée par la lame d’un couteau…

Plus je découvre ces sensations, plus j’en ai besoin…
Je n’ai plus du tout envie d’une ”relation sexuelle classique“…
Je ne suis même pas sûre de pouvoir encore en “profiter”…

Parfois je me demande si je suis normale…
Souvent j’envie ces femmes pour qui le plaisir est si simple…
Mais la plupart de ces femmes n’ont pas eu la chance de vivre ces moments fabuleux que j’ai vécu…

Ils sont mon caviar à moi…
Ils sont rares et je les savoure avec bonheur…

One Comment on “Caviar…

  1. « Normale »… qu’est-ce que la « normalité » ? Une référence à une moyenne, un ensemble de comportements moyens, dans les limites d’une certaine moralité ? Des limites « acceptables » au plus grand nombre ? Et puis il y a les autres, les « anormaux », ceux qui dépassent les limites, les cadres définis… et pourtant… il suffit de dépasser un peu ces limites, de jouer avec ou même d’explorer bien au-delà… alors oui, on peut découvrir, à qui explore, de ces intenses plaisirs, de ces orgasmes, parce que ce n’est pas seulement du sexe, c’est au-delà du sexe, c’est aussi le cerveau qui est en phase, un cerveau laissé à nu, à vif, de part le lâcher prise… alors quelle extase !!! Et il suffit parfois d’un rien…

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :