Certains couples vivraient leur BDSM 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

J’ai fait partie de plusieurs groupes où cette façon de vivre est souvent évoquée, c’est quelque chose qui m’a toujours troublée et que j’ai du mal à concevoir, pour plusieurs raisons.

Dans ces couples à la relation D/s s’ajoute l’amour qu’il y a entre eux, et si la relation D/s est basée sur un contrat tacite rédigé ou non, l’amour n’est pas un contrat, il est fait de perpétuelles concessions qui nous permettent de l’enrichir et de le sauvegarder, il évolue, il augmente et parfois il s’éteint. La relation D/s en est donc forcément impactée.

Une relation D/s est quelque chose de très fort elle est souvent idéalisée, et elle peut être très facile à mettre en place lorsque le Maître et la soumise sont en adéquation et qu’ils vivent leur BDSM seulement dans des moments particuliers, qu’ils ne la vivent pas au quotidien. Que les sentiments qu’ils éprouvent ne sont pas ceux de l’amour… mais quand l’amour nait et qu’ils décident de franchir le pas du couple, les difficultés arrivent. Ils doivent faire cohabiter leur relation D/s et la vie vanille. La relation D/s peut en souffrir, la vie vanille peut devenir pesante pour l’un et l’autre, surtout si l’on a trop d’attentes ou de demandes vis-à-vis de l’autre.

Cette relation 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, est souvent idéalisée, surtout par de jeunes femmes novices en découverte

Je vais caricaturer et je vais prendre quelques exemples qui me viennent à l’esprit.

  • Une soumise idéalise son Maître, il est un homme fort, elle se repose totalement sur lui, il décide, elle obéit… Mais ce Maître est aussi un homme lambda, qui a ces moments de fatigue… de faiblesse… qui peut avoir aussi besoin de ne pas tout gérer tout décider… qui peut avoir envie que parfois sa femme ne soit pas que sa soumise… qu’il puisse aussi s’appuyer sur elle et pas que pour « s’occuper » de lui et être à ses pieds, qu’elle décide aussi, qu’elle ne soit pas toujours en attente de son approbation.
  • Les petits tracas de la quotidienne, ceux qui nous agacent, ceux qui font que parfois on se dispute ceux qui font que notre homme nous « gonfle », ses chaussettes qui trainent, la lunette des toilette relevée, la salle de bain qu’il a inondé en se douchant… ça parait ridicule mais ce sont toutes ces petites choses accumulées qui font que parfois on voit son homme autrement… Le Maître parfait est un homme avec ses défauts, des défauts qui peuvent nous peser et lui faire perdre ce caractère de dominant qu’on aimait tant avant de devenir un couple et de vivre ensemble…
  • Est-ce possible d’être docile et d’obéir 24h/24h ? Comme un homme ne peut pas être le Dominant 24h/24, Je pense que toute soumise ne peut pas non plus l’être 24h/24h, même si elle le désire, elle doit pouvoir souffler, si elle ne le fait pas la relation peut devenir pesante.
  • Beaucoup de femmes travaillent, quand on rentre du boulot on peut être de mauvaise humeur, fatiguée, et encore plus quand on a des responsabilités dans sa vie pro, il m’est arrivé parfois quand je n’en pouvais plus d’avoir besoin de lâcher prise, besoin d’une séance, me libérer de tout ce poids sur les épaules d’un autre… J’imagine que si dans ce moment-là je vivais avec un Dom, j’aurais espéré en rentrant qu’il me permette ce lâcher prise… Mais si lui aussi est fatigué… si il a juste besoin de se poser dans le canapé avec sa chérie devant un plateau télé comme un couple lambda… N’aurais-je pas été déçue… En attente… Une attente frustrante…
  • D’autres difficultés surviennent lorsque le couple D/s fondent une famille, chacun doit faire cohabiter les multiples rôles qui sont les leurs, il est très difficile d’être à la fois, une femme active, une soumise, une épouse et une maman, comme le Maitre est aussi simplement un homme et un papa

J’ai idéalisé un homme, un homme dominant et directif, nous n’avions pas de relation D/s, mais plus je le découvrais et moins je l’idéalisais, à cause de ses petits défauts qui m’agaçaient, parfois de ses interventions, ses avis, ses conseils que je n’avais pas demandé  pour des choses qui ne concernaient que moi, si nous avions eu ce type de relation je crois qu’il aurait été vital pour nous de bien séparer la relation D/s et vanille, pour que les tracas et les petites rancœurs du quotidien de la vie vanille ne viennent pas polluer la relation D/s, Pour que l’autre ne tombe pas du piédestal sur lequel je l’aurais mis, pour garder conscience qu’il reste un homme comme les autres et que je suis aussi une femme comme les autres

Mais je ne suis pas soumise de nature et j’ai beaucoup de mal à ne pas tout contrôler.

 

La relation D/s 24h/24h et 7j/7j n’est pas impossible mais pour qu’elle fonctionne elle ne doit pas être idéalisée, et il faut faire attention aux attentes que l’on pourrait avoir de l’autre, personne n’est parfait et personne n’est surhumain, on a tous nos moments de faiblesse, des moments ou on baisse les bras ; je crois qu’il faut un temps d’adaptation pour que cette relation vécue hors couple « renaisse » et s’épanouisse dans une vie commune, qu’il ne faut pas rejeter la vie vanille, mais apprendre à cohabiter avec elle.

C’est certainement plus facile pour des couples qui ont un vécu, ou ceux qui viennent au BDSM ensemble, qui ont d’abord commencé par une vie vanille et ont laissé s’installer leur relation D/s dans cette vie.

Ce n’est que mon avis et mon ressenti, basé sur ce que j’ai pu voir ou les témoignages que j’ai pu lire

 

 

 

One Comment on “24/24 – 7/7

  1. Bonjour,
    Une relation D/s de ce type de durée n’est pas obligatoirement physique ni dans l’éxécution des ordres. C’est vivre et garder l’autre dans son esprit. Garder et ressentir son autorité, comme si imprégnée de l’autre, pour moi c’est cela le 24/24 7/7. Comme tout couple d’ailleurs lambda, c’est à dire vanille ou non. Ce n’est pas parce que c’est Bdsm qu’on doit le mettre sur la ligne du temps.
    Mais après effectivement, je vous rejoins sur les points qui font qu’il y ait des hauts et des bas, des trous, non pas parce que c’est normal mais parce que nécessaire à chacun qu’il réserve son espace privé et intime pour une indisponibilité naturelle.
    Merci pour l’article.

    Si je peux me permettre, voici un article que je lisais ce matin qui pourrait compléter le vôtre. La conclusion y est excellente.
    https://nawajutsu.fr/comment-utiliser-son-autorite/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :