Suite à un échange avec des amis j’ai eu envie de vous partager mon point de vue, nous discutions sur nos limites vis-à-vis des autres, l’exemple qui nous a été proposé est la tenue d’une soumise en laisse par son Maître dans un restaurant lambda, de par cette attitude nous imposerions notre sexualité aux autres.

je me la suis souvent posée, la question de mes limites et des limites que je dois « M’IMPOSER » pour les autres… m’imposer des limites dans ce contexte implique que je vais me frustrer, et ça j’avoue que j’ai du mal…

La première question qui m’est venu à l’esprit, le port de la laisse et du collier, est-ce imposer sa sexualité ? je répondrais NON, c’est avant tout une façon d’être et de vivre bien plus qu’une sexualité particulière. Certains couples se tiendront la main et d’autres seront reliés par une chaine, et alors, ou est le problème… Donc personnellement ça ne me choque pas, libre au restaurant d’accepter ou pas une femme tenue en laisse, comme il serait aussi en droit de refuser une autre avec une burqa, ou une autre dont il jugerait la tenue non conforme avec le « standing du lieu ». Du moment où ils se tiennent correctement je n’y vois pas de problème.

Et oui ça peut choquer, mais comme une jupe trop courte peut aussi choquer, ou un homme qui aurait un comportement « trop directif » avec sa compagne.

La sexualité n’a rien à voir là-dedans, ce n’est pas comparable avec une exhibition sexuelle que ce couple aurait pu faire dans ce restaurant

Mais bien évidemment… sauf si le resto a été privatisé pour cela, hors de question de demander à ce qu’on serve cette soumise dans une gamelle au pied de la table… C’est un restaurant avec des tables et des chaises… et en plus elle générait le passage du service, ok je plaisante.

Ma seconde question, est-ce de l’exhibition ? une fois de plus je répondrais NON, l’exhibition est punie par la loi, à ma connaissance il n’est pas interdit de promener quelqu’un en laisse… Par contre si ce quelqu’un est nu comme un ver, là oui il s’agit d’exhibition… et c’est donc répréhensible par la loi.

Quant à l’exhibition, a-t-elle vraiment un sens si elle est seulement réalisée dans des « lieux faits pour ça », club, soirées, le cap, etc… L’exhibition, n’est-elle pas plus savoureuse lorsqu’on la pratique dans les endroits inappropriés ? Bien sûr il faut un minimum d’intelligence, l’idée n’est pas d’aller baiser dans la cour d’une école, ou en plein baptême

Personnellement j’adore m’exhiber, mais encore plus provoquer, c’est si facile de se balader les fesses à l’air au cap ; beaucoup plus difficile de jouer avec un homme ou une femme dans un restaurant en faisant en sorte que les autres s’en aperçoivent l’air de rien…

Je conçois que cela peut déranger, surtout en présence d’enfants, il y a tant de chose qu’ils voient et qu’il faut leur expliquer. Mais j’ai aussi envie que chacun de nous puissions assumer ce que nous sommes au grand jour et le port du collier et de la laisse n’est pas un manque de respect envers les autres clients du restaurent de la part de ce couple.

L’un des inconvénients pour une soumise d’afficher son collier, c’est certains hommes très limités en nombre de neurones qui vont voir une femme à disposition qui devrait dire « mais oui monsieur, servez-vous » au premier crétin qui lui demanderait d’obéir, contrairement à de vrais Dominants qui la respecteront, la féliciteront et transmettront leur respect à son Maître, car oui une femme qui porte un collier est la propriété d’un Maître, ce collier est signe d’alliance et doit être respecté en tant que tel, donc non cette femme n’est pas un objet à disposition pour ces sombres crétins, mais ça ils ne l’ont pas compris…

Le comportement de ces hommes vis-à-vis de ces soumises lorsqu’elles portent leur collier est le même qu’avec les femmes qui portent des jupes trop courtes ou des talons trop hauts. Ce sont juste des pauvres mecs, et malheureusement beaucoup de femmes n’osent plus être féminines à cause de ces pauvres mecs.

Je suis féministe, et en tant que telle je rêve du jour ou une femme pourra faire le choix et assumer de se soumettre sans qu’on la regarde de travers, sans qu’elle ait besoin de se justifier, sans être critiquée ou suspectée d’être une « pauvre fille sous influence ». Le jour ou ses collègues s’extasieront sur son collier de cuir comme elle peuvent le faire sur une bague de fiançailles. Certaines d’entre elles commencent à le porter au quotidien, et elles le portent fièrement la tête haute.

Si je croisais un tel couple dans un restaurant, je n’hésiterais pas à aller féliciter cette Dame, avec la permission de son Maître bien sûr, une façon de leur faire part de mon soutien et de montrer mon admiration à cette femme qui assume ses choix.

Le féminisme c’est vouloir protéger les femmes mais c’est aussi respecter le choix de chacune.

2 Comments on “Assumer ou choquer ?

  1. Intéressant.
    Ma première réaction aurait été « choquée » mais à la lecture de votre article, je vois les choses sous un angle différent.
    Et je suis entièrement d’accord avec la dernière phrase. Le choix conscient de chaque femme devrait être respecté. Pour ça il faudrait aussi que les gens soient plus ouverts d’esprit et qu’ils fassent moins d’amalgames (c’est quelque chose qui se travaille…)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :