T-Girls

Quand on parle sexualité, on parle le plus souvent des celles des hommes et des femmes, très rarement de celles des T-girls, T-boy (travesti, transgenre, transsexuel, etc…)

Depuis que je suis dans le monde libertin je me suis aperçu qu’il y avait une complète méconnaissance du 3ème genre dans toute sa diversité.

Dans les soirées la plupart du temps nous croisons des T-girls c’est-à-dire un masculin qui devient féminin, mais très rarement l’inverse. Je ne parlerais donc que de celles que je connais les T-girls.

Je me suis intéressée à ce qu’elles sont, interrogée sur les difficultés qu’elles peuvent rencontrer au quotidien, mais jamais à leurs sexualités, pour moi c’était évident qu’elles pouvaient être aussi diverses et variées que celles des femmes ou des hommes.

Mais ce qui est évident pour moi ne l’est pas pour tous

La première fois que je m’en suis aperçu c’est lors d’une soirée que nous avons organisé avec mes amies, une soirée de toute les féminités qui réunissait femmes, travestis, et transsexuelles, qu’elles soient hormonées ou non, opérées ou non.

Une de nos participantes n’avait pas compris ce qu’était un travesti, pour elle c’était des hommes “impuissants” qui aiment se « déguiser » en femme, elle ne savait pas qu’il pouvait prendre une femme comme « un homme » (je reprends ses propos) …

Et lorsqu’elle a vu l’un d’eux pénétrer une femme elle a été “choquée”.

Quand elle l’a croisé dans l’escalier du loft où se déroulait la soirée, elle lui a arraché sa perruque en lui disant « toi tu es un escroc tu as réussi à entrer »…

Nous avons géré cet incident, et heureusement tout et bien qui finit bien, elle s’est excusée auprès de nous et de notre adorable T-girls

Mais c’est aussi vrai que dans le monde libertin, certains pensent que des hommes se travestissent juste pour pouvoir approcher les femmes.

Et certaines transsexuelles rejettent les travestis, l’une d’elle que j’avais invité pour cette soirée m’a répondu

« j’espère que vous ne faites pas l’erreur comme beaucoup d’organisateurs d’inviter des travestis qui ne sont que des hommes qui se déguisent en femme et non pas de vraies femmes comme moi ».

J’ai trouvé ça dommage, mais tant pis pour elle, elle s’est privée d’une très jolie soirée.

Mais oui certains hommes essaient de se déguiser en femme pour nous approcher, ça existe mais ça ne fonctionne pas, ils ne sont pas crédibles et on les repère très vite.

Etre travesti ce n’est pas seulement porter une robe et des talons le temps d’une soirée. Etre travesti c’est aimer être femme, penser comme une femme, agir comme une femme.

Certains assument totalement leur “IL“ et leur“ ELLE“, ils sont des hommes et ne souhaitent pas devenir une femme, ils ne couchent qu’avec des femmes, et d’autres mènent une vie tout à fait conventionnelle d’homme hétéro, mais lorsqu’ils se transforment en ELLE, ils ne rencontreront que des hommes, ils pourront être actifs et/ou passifs, et il y a ceux qui sont totalement bi, ils peuvent rencontrer hommes et femmes.

Et je vous vois venir… certains d’entre vous vont penser que ce sont des homosexuels refoulés… Et bien non, oui il y a une part d’homosexualité puisque c’est un homme travesti qui rencontre un autre homme, mais ce ne sont pas des homosexuels refoulés, leur plaisir est avant tout celui de devenir une femme le temps d’une soirée, ces travestis n’ont aucun désir pour un homme lorsqu’ils sont en ”IL“. Le désir qu’il pourrait éprouver pour un homme sera celui de leur “ELLE”.

Et que l’attirance sexuelle de leur “ELLE” aille vers les hommes ou les femmes ou les T-girls, beaucoup d’entre eux sont des hommes ayant une activité sexuelle très conventionnelle avec les femmes

Les travestis peuvent devenir ELLES à tout moment, dès qu’ils en ressentent l’envie. Ils ne sont pas des hommes qui se « déguisent » en femme, ils ont un ELLE en eux.

Les travestis, les transsexuelles ou les transgenres ont une garde-robe bien remplie et pas seulement pour aller en soirée libertine. Elles ont beaucoup de copines, des femmes qui les traitent en amie avec qui elles ont du plaisir à faire les boutiques et à ”parler chiffons”.

Un après-midi je discutais avec un ami de cet incident, il n’a pas été étonné de la réaction de cette femme, lui-même a était surpris de voir lors de soirée des transsexuelles non opérées être actifs avec des hommes, tout comme il n’imaginait pas qu’un homme se qualifiant d’hétéro puisse être passif…

Aïe…

Mon ami, comme beaucoup de personnes pense que les travestis ou les transsexuels sont des homosexuels qui s’habillent en femme ou qui veulent devenir femme.

Et je suppose que c’est ce que pensent la majorité des personnes qui ne viennent pas du monde libertin, mais je ne m’attendais pas à ce que des libertins ou du moins des personnes qui évoluent dans ce monde aient cette vision de la sexualité du 3ème genre

Leur sexualité est aussi diverse et variée que celles des hommes et des femmes, certains aiment les femmes, d’autres les hommes, et d’autres sont bi, passifs ou actifs, passif et actifs, toutes les configurations sont possibles.

Une transsexuelle peut n’aimer que les femmes ou les hommes, ou être totalement bisexuelle, il en est de même pour les travestis, les transgenres, etc…

Ce qui définit une T-girl ce n’est pas sa sexualité, mais son désir d’être une femme, le temps d’une soirée ou plus

MF-010

 

 

7 Comments

  1. aucuns préjuger ici pour ma part , juste quelques pensées qui me viennent car pas bien évident tous cela
    deux femmes qui s’aiment et font l’amour ont les dit lesbiennes ok
    deux hommes qui s’aiment et font l’amour ont les dit gay ok
    une femme et UNE tgirl qui s’aime et font l’amour ont dit ……….
    un homme et UNE tgirl qui s’aime et font l’amour ont dit ……
    OK pour la
    mais attention pour le moment cela semble simple
    mais si on mixte un peu les choses …..;
    je sais je sais il va ce dire des commentaires du genre est ton obliger de nommer ou donner un nom surtout quand on parle d’amour , le vrai amour
    étant irish cela est plus simple dans notre langage , mais pour avoir eté dans plus manifestations , j’ai remarquer quelques comportement assez étrange
    les groupes lesbiens , n’accepte pas le mot  »lesbien ‘ a une Tgirl qui aime une femme ( je met UNE pour différencier des UN ( femme qui est homme ) ne les considérant pas comme des femmes )
    bref je sais pourquoi donner un nom pourquoi nommer ?? ou est la tolérance la !!!pour en France les soirées sont elles gratuites aux femme seules et au Tgirl transgenres , hummmmm ou est la tolérance égalité pour tous , amour pour tous ,
    souvent on oublie que les plus intolérants ne sont jamais ceux que l’ont pense en premier
    encore des sujets de réflexions ………….. car la aussi ce milieu entre eux /elles ils y a des divergences

    J'aime

  2. Moi et ma compagne nous n avons pas de préjugés et on prend ce qui est a prendre elle est soumise et moi je n arrive pas a être dominant donc cela ce passe très bien comme nous sommes tous les deux libertin et notre couple est géniale merci pour ces beaux textes

    J'aime

  3. Quel regard… loin de la nécessité pour beaucoup de classer, classer parmi des genres bien étiquetés et loin des réalités autrement plus complexes et diverses… Hélas la plupart de tous genres pensent que pour être reconnus et acceptés, il faut ce conformer à ces étiquettes… combien quelque soit le genre sont libérés des préjugés et des étiquettes ? Même dans ce monde dans lequel on se reconnaît libertin ?

    Aimé par 3 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s