Le stick

Récemment je me suis offert une paire de stick, j’en avais déjà vu, mais je n’avais jamais vraiment été tentée par cet objet. Possédant déjà plusieurs paires de martinets et des fouets, dont une paire de jumeaux… je n’en voyais pas l’utilité.

Mais lors d’une soirée je me suis retrouvée avec mes jumeaux dans une position inconfortable entre le mur et ma partenaire de jeux, je manquais tout simplement d’espace et pour pouvoir jouer je devais prendre mes fouets à mi-corps. Ce n’était pas vraiment top comme situation…

Je n’avais pas envie de renoncer à ces jeux… il me fallait donc trouver les accessoires adéquats et qu’ils soient aussi légers pour que mon sac ne devienne pas un boulet à trainer…

J’avais déjà vu des minis fouets sur des sites marchands, mais je n’ai pas craqué, c’était impersonnel, j’aime bien que mes jouets viennent des artisans et qu’ils me correspondent.

Sans vraiment être sûre de mon choix j’ai commandé une paire de stick.

Je viens de les recevoir et je les ai testés sur mon avant-bras, waouh ça pique, les lanières sont cinglantes à souhait,  quelles belles promesses de sensations à offrir.

J’ai trop hâte 😈😈😈

Ils peuvent être utilisés en solo ou à deux et de plusieurs façons différentes.

Et pour celles et ceux qui ont envie de quelque chose de plus mordant et qui hésitent à passer au fouet, qu’on soit donneur ou receveur je trouve que c’est le compromis idéal. Pour moi ça n’a pas été évident de passer du martinet au fouet, j’avais très peur de mal l’utiliser, de blesser, il m’a fallu un certain temps avant de me lancer et même si le jeu et les gestes sont totalement différents je pense que si j’avais eu un stick à cette époque ça m’aurait donnée de l’assurance et j’aurais été beaucoup plus à mon aise pour la suite.

Ces sticks vont aussi me permettre de faire découvrir des sensations plus cinglantes à des partenaires qui en ont envie, mais qui ne sont pas encore prêt.e.s à goûter au cracker du fouet.

Et cerise sur le gâteau, le jour ou les lanières seront usées d’avoir trop servies je pourrais les remplacer par des crackers.

Ces petites merveilles font désormais partie des accessoires de jeux qui me suivront partout.

Le Stick de Monsieur Charon Delaforge, le seul, l’unique

Stick-Charon

Crédit photo : Charon Delaforge

Tous droits réservés ©️ Mitsouko 2019 – Journal d’une bourgeoise délurée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s