Impression

“… Ne hâte pas le plaisir de Vénus. Sache le retarder, le faire venir peu à peu, doucement.
Quand tu auras trouvé l’endroit sensible, l’organe féminin de la jouissance,
pas de sotte pudeur, caresse-le, tu verras dans ses yeux brillants une tremblante lueur,
flaque de soleil à la surface des eaux. Viendront alors les plaintes et un tendre murmure,
de doux gémissements, et ces mots excitants qui fouillaient le désir …”

Ovide – « L’art d’aimer »

%d blogueurs aiment cette page :