Impression

Un matin en discutant avec un homme il m’a fait remarquer
que la perversion était en moi…

Dès que j’ai eu mes premières expériences sexuelles
je savais que j’étais attirée par un monde “hors normes”…
A 16 ans je ne rêvais pas de mari et d’enfants…
mais de soirées débridées… de fêtes, de sexe et de plaisirs…

Enfant j’ai toujours entendu mes proches dire que j’avais le vice dans les yeux…
Je n’en comprenais pas le sens…
Parfois je le prenais mal… le ressentais comme une insulte…
Une méchanceté de la part des adultes…
mais ils avaient raison sans peut être vraiment savoir ce qu’était ce vice…

J’ai raconté à cet homme ma première émotion sexuelle

Elle me vient de ma mère… j’étais très jeune, pré-adolescente…
à cette période où le corps des jeunes filles commence à se métamorphoser…

Elle m’avait emmenée à Paris avec son amant…
J’étais dans la même chambre qu’eux, ces chambres avec un grand lit et un petit lit…
Ils ont attendu que je m’endorme… leurs gémissements m’ont réveillé…
Je n’ai pas bougé… je n’en ai pas perdu une miette…

Déjà « voyeuse » à 12 ans…

%d blogueurs aiment cette page :